Astérix et la Transitalique n°37 (19/10/2017)

Image
Répondre
Avatar du membre
troglo92
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 22494
Enregistré le : lun. 14 avr. 2008 14:47
Thème(s) de collection : Astérix, BD, Pin-Up Girls, San-Antonio
Localisation : Hauts-de-Seine (de théâtre)

Astérix et la Transitalique n°37 (19/10/2017)

Message par troglo92 » lun. 9 oct. 2017 10:27

La couverture du nouvel album est dévoilée sur le site asterix37 : http://asterix37.com/le-nouvel-album/as ... ouverture/

Rappel : ce sera le 19 octobre :)

Image


"Monsieur Naudin, vous faites sans doute autorité en matière de bulldozer, de tracteur et caterpillar, mais vos opinions sur la musique moderne et sur l'art en général, je vous conseille de ne les utiliser qu'en suppositoire." Michel Audiard - Les Tontons Flingueurs 1963
"50 kilos de patates, un sac de sciure de bois, il te sortait 25 litres de 3 étoiles à l'alambic. Un vrai magicien ce Jo. Et c'est pour ça que je me permets d'intimer l'ordre à certains salisseurs de mémoires de bien vouloir fermer leur claque-merde !" Michel Audiard - Les Tontons Flingueurs 1963
"Je ne parle pas aux cons, ça les instruit." Michel Audiard

Avatar du membre
R@niveR
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 14572
Enregistré le : mar. 29 mars 2005 23:08
Thème(s) de collection : Astérixophile
Localisation : Loos 59

Re: Astérix et la Transitalique n°37 (19/10/2017)

Message par R@niveR » lun. 9 oct. 2017 18:56

Mouais moyen la couverture

j'aime pas trop :x :?

C'est quoi cette tête de Smiley en arrière plan ? :mhum:

Avatar du membre
troglo92
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 22494
Enregistré le : lun. 14 avr. 2008 14:47
Thème(s) de collection : Astérix, BD, Pin-Up Girls, San-Antonio
Localisation : Hauts-de-Seine (de théâtre)

Re: Astérix et la Transitalique n°37 (19/10/2017)

Message par troglo92 » mar. 10 oct. 2017 09:23

R@niveR a écrit :
lun. 9 oct. 2017 18:56
C'est quoi cette tête de Smiley en arrière plan ? :mhum:
Il s'agit de l’aurige masqué, le méchant de l'album.
Voir ici : http://asterix37.com/le-nouvel-album/laurige-masque/
"Monsieur Naudin, vous faites sans doute autorité en matière de bulldozer, de tracteur et caterpillar, mais vos opinions sur la musique moderne et sur l'art en général, je vous conseille de ne les utiliser qu'en suppositoire." Michel Audiard - Les Tontons Flingueurs 1963
"50 kilos de patates, un sac de sciure de bois, il te sortait 25 litres de 3 étoiles à l'alambic. Un vrai magicien ce Jo. Et c'est pour ça que je me permets d'intimer l'ordre à certains salisseurs de mémoires de bien vouloir fermer leur claque-merde !" Michel Audiard - Les Tontons Flingueurs 1963
"Je ne parle pas aux cons, ça les instruit." Michel Audiard

Avatar du membre
liob3384
Collectionneur Papoteur
Collectionneur Papoteur
Messages : 2924
Enregistré le : mer. 1 déc. 2010 12:17
Thème(s) de collection : TINTIN
Localisation : BORDEAUX

Re: Astérix et la Transitalique n°37 (19/10/2017)

Message par liob3384 » mer. 11 oct. 2017 21:09

R@niveR a écrit :
lun. 9 oct. 2017 18:56
Mouais moyen la couverture

j'aime pas trop :x :?

C'est quoi cette tête de Smiley en arrière plan ? :mhum:
Moi aussi je suis pas trop enthousiaste. Déjà les 2 chars au fond c'était pas vraiment utile je trouve ou alors il fallait qu'ils soient tous sur la route.
Sinon un fond avec l'Italie comme pour le "tour de Gaule" cela aurait été amusant !

Enfin c'est pas grave. Vivement dans 1 semaine :)
Image JE SUIS CHARLIE
"Je préfère mourir debout que vivre à genoux" Charb - "Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait" Lino Ventura
"L'intelligence c'est comme les parachutes quand on en a pas on s'écrase !!! " Pierre Desproges

Avatar du membre
troglo92
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 22494
Enregistré le : lun. 14 avr. 2008 14:47
Thème(s) de collection : Astérix, BD, Pin-Up Girls, San-Antonio
Localisation : Hauts-de-Seine (de théâtre)

Re: Astérix et la Transitalique n°37 (19/10/2017)

Message par troglo92 » jeu. 12 oct. 2017 16:41

Moi j'aime bien cette couverture (et plus particulièrement les 2 chars du fond qui partent en cacahouète)
Et j'aime bien le décor du fond sans encrage noir
"Monsieur Naudin, vous faites sans doute autorité en matière de bulldozer, de tracteur et caterpillar, mais vos opinions sur la musique moderne et sur l'art en général, je vous conseille de ne les utiliser qu'en suppositoire." Michel Audiard - Les Tontons Flingueurs 1963
"50 kilos de patates, un sac de sciure de bois, il te sortait 25 litres de 3 étoiles à l'alambic. Un vrai magicien ce Jo. Et c'est pour ça que je me permets d'intimer l'ordre à certains salisseurs de mémoires de bien vouloir fermer leur claque-merde !" Michel Audiard - Les Tontons Flingueurs 1963
"Je ne parle pas aux cons, ça les instruit." Michel Audiard

Avatar du membre
R@niveR
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 14572
Enregistré le : mar. 29 mars 2005 23:08
Thème(s) de collection : Astérixophile
Localisation : Loos 59

Re: Astérix et la Transitalique n°37 (19/10/2017)

Message par R@niveR » ven. 13 oct. 2017 19:07

troglo92 a écrit :
mar. 10 oct. 2017 09:23
R@niveR a écrit :
lun. 9 oct. 2017 18:56
C'est quoi cette tête de Smiley en arrière plan ? :mhum:
Il s'agit de l’aurige masqué, le méchant de l'album.
Voir ici : http://asterix37.com/le-nouvel-album/laurige-masque/
Ok d'accord merci pour l'info mais ça fait quant meme smiley :lol:

Avatar du membre
troglo92
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 22494
Enregistré le : lun. 14 avr. 2008 14:47
Thème(s) de collection : Astérix, BD, Pin-Up Girls, San-Antonio
Localisation : Hauts-de-Seine (de théâtre)

Re: Astérix et la Transitalique n°37 (19/10/2017)

Message par troglo92 » jeu. 19 oct. 2017 12:47

Album récupéré ce matin et lu dans la foulée.
Bon album (voire très bon sur certains aspects)
C'est une course de chars vous le savez, mais j'ai bien aimé les interactions entre les équipages, les interactions avec les spectateurs et commerçants. et d'une manière générale, il y a pas mal de jeux de mots à la Goscinny. Les personnages secondaires sont bien trouvés et bien mis en scène (j'ai bien aimé Toutunafer bizou: ).
Obélix est tout simplement génial dans l'album. Un grand bébé qui commence à prendre des décisions verycool:

L'ex-libris offert avec l'album :
Il est tiré de l'album et reprend différemment une des cases.
Il est modifié par rapport à la case de l'album d'où il est tiré car à ce moment dans l'album...
Obélix est complètement bourré (mais bon ils ne pouvaient pas mettre sa tronche bourrée sur un ex-libris :lol: )
Image

L'album luxe est lui aussi sorti :
Cette édition en grand format (26 x 36,5 cm) du nouvel album Astérix et la Transitalique comprend 128 pages, avec dos carré toilé et tranchefile. Deux types de papier différents sont utilisés pour réserver le plus bel écrin à une grande variété de créations graphiques.
- L'album en couleur,
- L'intégrale des crayonnés originaux de Didier Conrad
- Un dossier de 32 pages permettant de découvrir les coulisses de la création de l'album avec de nombreux dessins et documents de travail inédits signés Jean-Yves Ferri et Didier Conrad.
Image

L'édition Art-Book ne sortira que le 30 novembre :x
Album grand format (290 x 370 mm), de 112 pages imprimées sur papier Munken Print White 150g, comprenant les planches crayonnées et les planches encrées par Didier Conrad, ainsi qu'un cahier graphique de 16 pages avec des dessins inédits, des études de personnages, des extraits de story-board et des esquisses de Jean-Yves Ferri et Didier. Dos carré toilé, tranchefile, carton épaisseur 3 mm
Une pochette contenant 12 ex-libris au format 295 x 375 mm, imprimés sur papier 250g dont 1 ex-libris signé par Jean-Yves Ferri et 1 ex-libris signé par Didier Conrad.
Image
"Monsieur Naudin, vous faites sans doute autorité en matière de bulldozer, de tracteur et caterpillar, mais vos opinions sur la musique moderne et sur l'art en général, je vous conseille de ne les utiliser qu'en suppositoire." Michel Audiard - Les Tontons Flingueurs 1963
"50 kilos de patates, un sac de sciure de bois, il te sortait 25 litres de 3 étoiles à l'alambic. Un vrai magicien ce Jo. Et c'est pour ça que je me permets d'intimer l'ordre à certains salisseurs de mémoires de bien vouloir fermer leur claque-merde !" Michel Audiard - Les Tontons Flingueurs 1963
"Je ne parle pas aux cons, ça les instruit." Michel Audiard

Avatar du membre
philg62
Collectionneur Discoureur
Collectionneur Discoureur
Messages : 11562
Enregistré le : jeu. 31 mars 2005 08:09
Thème(s) de collection : Tintin et Astérix, Mais surtout Tintin, mais un peu moins Astérix
Occasionnellement d'autres personnages comme Gaston, mais surtout Tintin et Milou bien sur.
Localisation : Un Gone din ch'Nord

Re: Astérix et la Transitalique n°37 (19/10/2017)

Message par philg62 » jeu. 19 oct. 2017 13:04

Pas encore acheté, mais je vais me depecher avant qu'il soit en rupture de stock. :lol:

Bon va quand meme falloir que je me depeche de lire "Le Papyrus de César" avant d'attaquer ce dernier.

Bon ce que j'ai pu retenir des avis que j'ai pu lire Ailleur, Il est bien mais c'est pas du Gosciny.
Comme tous les albums depuis bientot 40 ans, il me semble. :lol:
ImageImageImageImage

Vivement 2015. Que c'est long 2 ans
Quand un Cinéaste de Génie adapte une Bédé de Génie, ça ne devrait donner que du bon.

Avatar du membre
collectionnix
Collectionneur Causeur
Collectionneur Causeur
Messages : 355
Enregistré le : jeu. 31 mars 2005 07:24
Thème(s) de collection : CartoBDphilie, spécialité Astérixophilie
Localisation : Bulcinum, Gaule
Contact :

Re: Astérix et la Transitalique n°37 (19/10/2017)

Message par collectionnix » jeu. 19 oct. 2017 14:24

Acheté, lu, relu...

Personnellement, j'ai adoré cette nouvelle aventure. Je trouve, au contraire de certaines mauvaises langues ancrées dans le passé des lectures de leur jeunesse, qu'il y a un vrai travail digne du tandem Uderzo/Goscinny, autant sur le graphisme/mise en page, que sur le scénario.

J'ai bien ri en lisant l'album, il y a plusieurs niveaux de lecture, de l'action, des grandes scènes, de la profondeur, des calembours, de l'humour...

Si je devais retenir un défaut (outre que c'est trop court 46pages là où le sujet aurait pu nous emmener vers la soixantaine sans problème) : Un Jules César un peu trop agile en quittant la terrasse de Bifidus.
COLLECTIONNIX.com Le site de référencement des cartes à l'effigie de Astérix et son univers
http://www.collectionnix.com

Avatar du membre
troglo92
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 22494
Enregistré le : lun. 14 avr. 2008 14:47
Thème(s) de collection : Astérix, BD, Pin-Up Girls, San-Antonio
Localisation : Hauts-de-Seine (de théâtre)

Re: Astérix et la Transitalique n°37 (19/10/2017)

Message par troglo92 » jeu. 19 oct. 2017 18:18

Article du Monde aujourd'hui : http://www.lemonde.fr/bande-dessinee/ar ... 20272.html
« Astérix et la Transitalique » : le voyage en Italie d’Astérix et Obélix

Le troisième épisode réalisé par les nouveaux auteurs de la série, Ferri et Conrad, est publié jeudi et décline le thème de l’unité entre les peuples à travers une course de chars.

LE MONDE | 19.10.2017 à 10h22 • Mis à jour le 19.10.2017 à 16h11 | Par Frédéric Potet

Image

Etonnamment, Astérix et Obélix ont peu foulé le sol de l’Italie depuis la création de la série, en 1959, par René Goscinny et Albert Uderzo. Les lecteurs assidus ne leur attribuent que deux séjours à Rome : le premier dans Astérix gladiateur (1965), où les deux comparses viennent délivrer le barde Assurancetourix, promis aux lions des jeux du cirque ; le second dans les Lauriers de César (1972), où on les voit chaparder la couronne, à la suite d’un pari d’ivrogne lancé par le chef Abraracourcix. Pour ce qui est du reste du « pays », qui n’était pas constitué en tant que tel à l’époque, aucune trace n’existe d’un quelconque passage d’Astérix et Obélix.

Lire aussi : Ferri et Conrad, un drôle d’attelage créatif http://www.lemonde.fr/livres/article/20 ... _3260.html

Découvrant cela, le scénariste Jean-Yves Ferri a sauté sur l’occasion pour situer dans la péninsule le 37e épisode des aventures de l’irréductible Gaulois, le troisième réalisé avec le dessinateur Didier Conrad depuis que la saga leur a été confiée par les éditions Albert-René (Hachette). L’album, sorti jeudi 19 octobre dans tous les points de vente existants, à grand renfort de publicité, s’inscrit dans la pure tradition des histoires d’Astérix, divisées en deux catégories : celles qui se passent au village, celles qui se déroulent en dehors. Deux ans après Le Papyrus de César, dans lequel était traité le thème des outils de communication, Astérix et la Transitalique est même davantage qu’un voyage : un road-trip, des Alpes au Vésuve, qu’on lira comme une parodie des films de type Fast and Furious.

https://twitter.com/asterixofficiel/sta ... 4751235072

Un rythme effréné recherché par les auteurs


Un postulat se doit, ici, d’être rappelé avant d’ouvrir tout nouvel album de la série. Quoi que fassent en effet ses nouveaux auteurs, le résultat sera fatalement « moins bien » qu’avant. Ce n’est pas une question de qualité du travail réalisé, mais de nostalgie. Ressusciter les émotions du passé chez un lecteur est mille fois plus difficile que copier à l’identique, ou presque, une esthétique existante, ce à quoi s’appliquent avec beaucoup d’exigence Ferri et Conrad. Parce que l’enfance est le moment où les sens sont le plus à l’écoute, nul ne réussira jamais à réitérer le bonheur d’apprendre que le sphinx de Gizeh a perdu son nez par la faute d’Obélix (Astérix et Cléopâtre) et qu’il ne faut jamais parler sèchement à un Numide (Le Domaine des dieux).

Image

Cela posé, on ne boudera pas son plaisir à lire ce nouvel opus traitant de l’unité entre les peuples, dont l’objectif est d’être vendu à 5 millions d’exemplaires (2 millions en France, 2 millions en Allemagne, 1 million dans le reste du monde). Le précédent, Le Papyrus de César, avait paru plus maîtrisé que celui d’avant, Astérix chez les Pictes, réalisé dans des délais extrêmement serrés. On dira la même chose d’Astérix et la Transitalique, album présentant une difficulté supplémentaire en raison de son rythme effréné, recherché par les auteurs.

Lire aussi : Un petit Gaulois, une très grosse affaire http://www.lemonde.fr/livres/article/20 ... _3260.html

Lancée par un sénateur accusé de financer ses orgies avec les fonds publics destinés à l’entretien des voies romaines, la course de chars à laquelle participent Astérix et Obélix aux côtés d’une dizaine de représentants de peuples de l’époque (Barbares compris) se suffirait en effet à elle-même si l’exercice n’était pas assorti d’un certain nombre de contraintes. Telle est la spécificité d’Astérix : il faut tout faire tenir dans 44 pages (45 ici, une carte de la course ayant été ajoutée afin de donner de la lisibilité). « Tout », c’est-à-dire les jeux de mots, les anachronismes, les stéréotypes sur les nationalités, les calembours, les caricatures, la potion magique, les citations latines…

Image

Sur un plan purement comptable, rien ne manque. Pavarotti, Berlusconi, Sophia Loren, la Joconde, la tour de Pise, Venise, les pizzas, le chianti… L’Italie est là, au grand complet. Jean-Yves Ferri excelle dans l’art de l’analogie et de l’ellipse, même si certains procédés s’avèrent un peu systématiques. Découvrant l’existence de concurrents « cimbres » (un peuple originaire du Danemark), le lecteur sait ainsi qu’on lui parlera de philatélie quelques pages plus loin.

Différents niveaux de lecture

Le scénariste s’est, en revanche, libéré de l’ombre tutélaire de Goscinny pour faire d’Obélix un personnage influençable et (presque) mystique. Plus utile au récit également. « Pourquoi c’est toujours Astérix qui a le beau rôle ? », s’insurge le livreur de menhirs dans la hutte du chef Abraracourcix avant d’être désigné pilote du char gaulois.

Image

Didier Conrad, lui, a franchi un nouveau cap dans l’exercice de duplication du style d’Uderzo. Ses personnages secondaires – non pas ceux de la série, mais ceux qu’il a fallu créer spécifiquement pour cette histoire – ont gagné en expressivité par rapport à ceux des deux épisodes précédents. Ses chevaux ne sont pas sans rappeler ceux de Morris, le créateur de Lucky Luke. Une certaine jubilation se dégage de son trait, notamment dans cette case représentant un carambolage de chars auquel participent une bonne trentaine de quadrupèdes. Affranchi lui aussi du poids d’Uderzo, Conrad s’est même autorisé un clin d’œil à son maître, André Franquin, en réinterprétant une scène fameuse d’un épisode de Spirou et Fantasio, La Mauvaise Tête (1954).

Lire aussi : Le nouvel album d’Astérix en cinq chiffres http://www.lemonde.fr/bande-dessinee/ar ... 20272.html

Destiné aux lecteurs de tout âge, Astérix et la Transitalique n’oublie pas, enfin, de proposer différents niveaux de lecture, comme il se doit. Derrière la franche rigolade, l’album évoque des sujets aussi sérieux que la corruption (dans le sport et la politique) ou la construction européenne. Une note optimiste, sur fond de fraternité, clôt l’album. Avant le traditionnel banquet.

Astérix et la Transitalique, Jean-Yves Ferri (scénario) et Didier Conrad (dessin), d’après René Goscinny et Albert Uderzo. Editions Albert-René, 46 pages, 9,95 euros.
"Monsieur Naudin, vous faites sans doute autorité en matière de bulldozer, de tracteur et caterpillar, mais vos opinions sur la musique moderne et sur l'art en général, je vous conseille de ne les utiliser qu'en suppositoire." Michel Audiard - Les Tontons Flingueurs 1963
"50 kilos de patates, un sac de sciure de bois, il te sortait 25 litres de 3 étoiles à l'alambic. Un vrai magicien ce Jo. Et c'est pour ça que je me permets d'intimer l'ordre à certains salisseurs de mémoires de bien vouloir fermer leur claque-merde !" Michel Audiard - Les Tontons Flingueurs 1963
"Je ne parle pas aux cons, ça les instruit." Michel Audiard

Avatar du membre
liob3384
Collectionneur Papoteur
Collectionneur Papoteur
Messages : 2924
Enregistré le : mer. 1 déc. 2010 12:17
Thème(s) de collection : TINTIN
Localisation : BORDEAUX

Re: Astérix et la Transitalique n°37 (19/10/2017)

Message par liob3384 » jeu. 19 oct. 2017 20:27

Acheter aussi. Lecture ce soir ou demain.
Image JE SUIS CHARLIE
"Je préfère mourir debout que vivre à genoux" Charb - "Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait" Lino Ventura
"L'intelligence c'est comme les parachutes quand on en a pas on s'écrase !!! " Pierre Desproges

Répondre

Retourner vers « Astérix »